DIAGNOSTIC TERMITES à Nantes en Loire-Atlantique (44)

POURQUOI faire un diagnostic termites ?

Les termites, comme les fourmis, sont des insectes sociaux qui vivent en colonies.
Leur organisation et leurs capacités à dégrader les bois et les matériaux contenant de la cellulose en font des ennemis redoutables pour les bâtiments.

En France, on rencontre couramment des termites souterrains et des termites de bois sec.La lutte contre les insectes xylophages contribue à une meilleure conservation du patrimoine immobilier et à la protection des habitants.
La loi vise donc à protéger les acquéreurs et propriétaires d’immeubles contre les termites et autres insectes xylophages, elle définit les conditions d’organisation et de la prévention et la lutte contre les insectes.
Le contrôle termite doit obligatoirement être annexé à l’acte de vente afin de protéger le futur acquéreur. En effet, les dégâts causés par les termites peuvent aller jusqu’à l’effondrement d’une maison si la structure de celle-ci est en bois ou contient du bois en quantité.

logotitrespertys  Particularités du contrôle termite

soussolspertys  jardinspertys charpentespertys

Le contrôle termite porte sur les parties privatives du bien, le sous-sol, la charpente, et le jardin.
Il n’est valable que trois mois car les termites développent très vite, de façon parfois sous-jacente: une inspection déclarée négative peut ne pas avoir été en mesure de relever des symptômes d’infestation par les termites, devenus apparents trois mois plus tard.

serviceinformatiquespertys  Conséquences relatives au contrôle termite

S’il ne produit pas de contrôle termite, le vendeur non professionnel d’un bien situé dans une zone classée par arrêté préfectorale ne pourra pas s’exonérer de la garantie pour vice caché en cas de présence de termites.
Aucune clause d’exonération ne jouera en faveur d’un vendeur professionnel.
Si le propriétaire ne déclare pas la présence de termites à la mairie, il encourt une amende.
Lorsque les termites sont présentes dans les parties communes d’un immeuble soumis à la loi sur la copropriété, la déclaration incombe au syndicat des copropriétaires.